Rabat - Moroccans have launched a petition entitled “A Cry of Dignity,” calling on the Moroccan government, the Foreign Ministry, and the National Council for Human Rights to protect the rights of Moroccan citizens living in Saudi Arabia.

Selon une note diffusée par le Maroc aux membres du Conseil de sécurité de l’ONU, le secrétaire général des Nations unies devrait effectuer une visite à Rabat à la « mi-novembre ». Vers une réconciliation entre le Maroc et Ban Ki-moon ? Le secrétaire général de l’ONU devrait se rendre à Rabat au mois de novembre. Cette visite a été annoncée aux membres du Conseil de sécurité en marge d’une réunion du Conseil consacrée à la question du Sahara, qui doit se tenir ce 18 octobre. L’annonce a été faite à travers l’envoi d’une note aux quinze pays membres du Conseil selon le site spécialisé dans l’actualité onusienne whatsinblue.org. La note envoyée par le Maroc précise que le secrétaire général de l’ONU devrait se rendre à Rabat à « la mi-novembre avant sa participation à la COP22 ». Toutefois, le document ne précise pas le nom des personnalités marocaines que le numéro un des Nations Unies devra rencontrer lors de cette visite. Les relations entre le royaume et le secrétaire général traversent une période de tension depuis le 8 mars lorsqu’un communiqué du gouvernement marocain avait fait part de la « stupéfaction » du Maroc suite aux « dérapages verbaux » du numéro un de l’ONU lors d’une tournée en Algérie et dans les camps de Tindouf, quelques jours plus tôt. Une visite durant laquelle le Sud-coréen avait qualifié la présence marocaine dans les provinces du Sud d’« occupation ». Lors d’une conférence de presse tenue le 18 mars, le ministre délégué aux Affaires étrangères, Nasser Bourita, avait affirmé que le Maroc avait proposé à Ban Ki-moon de visiter le royaume durant les mois de novembre 2015 et janvier 2016. Deux invitations refusées par le secrétaire général de l’ONU. Une visite de Ban Ki-moon prévue pour le mois de juillet 2016 a également été annulée en raison des tensions entre le secrétariat général de l’ONU et le royaume. A noter que le secrétariat général de l’ONU n’a pas communiqué sur cette annonce faite par le Maroc.
Youssef Igrouane is a Morocco World News correspondent in Rabat.